Archive | juillet 2013

Crumble de cerises aux amandes

On en a pas un peu marre du clafoutis aux cerises ? Il n’y a pas que la pomme qui a le droit de crumbler. Pour le droit au crumble de la cerise agissez maintenant!

crumble de cerises aux amandes

La règle des 4 x 80 de Christophe Michalak :

  • 80 g de farine
  • 80 g de beurre
  • 80 g de poudre d’amande
  • 80 g de cassonade (ou sucre roux rapadura)
  • + une dizaine d’amandes entières
  • 250 g de cerises

Préparer le crumble en mélangeant tous les ingrédients, émietter entre les doigts et placer au frais.
Hacher grossièrement les amandes.
Equeuter et dénoyauter les cerises.
Beurrer des ramequins individuels et placer des cerises au fond.
Saupoudrer de crumble et amandes hachées.
Placer au four à 180°c pendant 20 minutes.
Déguster froid puis se dandiner (pour reprendre une expression des deux trublions du goût)

Publicités

Gambas flambées au punch

Les souvenirs mémorables de gambas gigantesques flambées sur les plages balinaises deviennent réalité depuis qu’une certaine chaîne de produits surgelés propose à la vente d’énormes gambas label rouge .
Dans mon bar il y a des bouteilles entamées lors de soirées entre amis et qui restent des mois voir des années sans personne pour les descendre. Car l’alcool se boit avec modération et, dans mon cas, il se boit très très occasionnellement.

crevettes flambées au punch

Aussi utiliser l’alcool bien évaporé dans des recettes permet de donner du goût sans s’alcooliser, et ça c’est un compromis qui me plaît bien !

  • 12 gambas crues (crevettes entières crues label rouge 800g Picard Surgelé)
  • 20 cl de rhum (j’ai utilisé un fond de Malibu coco et un fond de Malibu Mango)
  • 3 CS de sucre de canne liquide
  • 1 cuillère à soupe de galanga mixé (ou de gingembre)
  • 2 CS d’huile d’olives
  • 2 CS d’huile de soja sucré
  • 200 ml de lait de coco

Faire une marinade avec le rhum, le sucre et le galanga. Verser sur les crevettes crues et laisser décongelé pendant 5 heures.

Dans une poêle faire chauffer l’huile, mettre les crevettes dans l’huile chaude et les faire revenir 2 minutes de chaque côté avec un peu de sel.
Ajouter le punch(la marinade). Flamber les crevettes avec le punch bien chaud (rajouter de l’alcool si besoin).
Ajouter la sauce soja et le lait de coco, baisser le feu et laisser épaissir 10 minutes.

Servir chaud, sauce à part avec un petit rince doigt pour les convives.
Délicieux, à se lécher les doigts… et je pense que le mélange des deux malibu y est pour beaucoup dans les saveurs !

crevette flambées au malibu

Tarte aux figues caramélisées et confiture noix chocolat

Lors de notre dernier séjour dans les Alpes nous avons rapporté de délicieuses confitures de noix au chocolat. Gourmand au petit dej sur du pain frais, remplace le beurre et la pâte à tartiner, les omega 3 en plus, ce petit produit chouchou m’a donné des idées.
J’aime les figues mais pour ce fruit je préfère une tarte simple où l’on sent bien le goût du fruit et qui ne soit pas dans un appareil type flan.

J’ai donc opté pour un montage maison avec un base de pâte sucrée de Philippe Conticini, la confiture en fond de tarte et des figues poêlées  pour finir.

tarte figues confiture de noix chocolat

Pâte sucrée

  • 230 g de farine
  • 140 g de farine
  • 90 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 1 oeuf + 1 jaune

Fond de tarte

  • 200g de confiture de noix au chocolat

Garniture

  • 6 figues
  • 2 cuillère a soupe de rapadura
  • 20 g de beurre doux

Pour la pate sucrée :

Récupérer la pulpe de la gousse de vanille.
Dans un saladier écraser le beurre mou avec la vanille et le sucre glace.
Ajouter la poudre d’amande, l’oeuf entier et le jaune puis le sel et enfin la farine en deux fois.
Former une boule et mettre au frais au moins 3 heures avant utilisation.

Abaisser la pate au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé.
Placer sur une plaque de cuisson pour faire un format grande tarte.
Recouvrir de papier sulfurisé et recouvrir de légumineuses pour cuire à blanc.

Placer au four 20 min a 160°C. Vérifier que la pâte sorte dorée sinon prolonger la cuisson.

A la sortie du four, tartiner la pâte avec le dos d’une cuillère avec la confiture noix chocolat.
Réserver à température ambiante.

Trancher les figues dans la hauteur. Faites revenir à la poêle dans le mélange beurre, sucre pendant une dizaine de minute. Attention cela ne doit pas compoter car on doit voir les tranches de figues entières.

A l’aide de deux cuillères, récupérer les tranches de figues une à une et les placer délicatement sur le fond de tarte.
Déguster tiède ou froid.

tarte figues confiture noix

Frittatas de courgettes jaunes et vertes

L’astuce ni vue ni connue pour faire manger des légumes à l’homme et aux enfants sous forme de petit cake mais sans farine. Ces petits flans légers et parfumés  ou omelette au four à la ciboulette et au parmesan, se dégustent aussi bien à l’apéro qu’en entrée. Je me suis amusée au supermarché bio a choisir différentes sortes de courgettes, rondes et jaunes , rayées (celles de Naples) et on passe tout à la râpe pour servir de base à des préparations sucrées ou salées.

frittatas de courgettes

Cette recette est issue d’un Elle a table de 2002 ! Car oui je suis une grande conservatrice qui classe et fiche mes recettes dans d’immenses classeurs par thèmes…

  • 8 oeufs
  • 240 g de crème fraîche
  • 5 g de ciboulettes
  • 2 courgettes
  • 25g de parmesan râpé
  • sel fou et poivre du moulin

Préchauffer le four a 180°C
Huiler une plaque a muffins

Battre les oeufs avec 2/3 du pot de crème fraîche.
Raper les courgettes, les passer dans un linge propre et le presser pour sortir un maximum d’eau qui évitera aux flans d’êtres totalement détrempés…
Ajouter les courgettes essorées au mélange oeufs/crème. Ajouter la ciboulette et le parmesan râpé. Saler, poivrer.
Mettre dans les moules a muffins et enfourner 15 à 20 minutes jusqu’à ce que le dessus soit doré.
Démouler et laisser refroidir à température ambiante. Ajouter pour la présentation une cuillère de crème fraiche et quelques brins de ciboulette.

frittatas de courgettes jaunes

Petits mousseux chocolat courgette pistache

Les gateaux aux légumes font souvent merveille, surtout quand on dit pas ce qu’il y a dedans. Carotte et potiron avec leur gout sucré sont épatants, mais la courgette se défend très bien apportant du moelleux aux cakes et allégeant la préparation.
Ok j’avoue cette préparation est issue d’un plantage… j’ai oublié la farine, ajouté de la poudre de pistache, monté les blanc en neige… freestyle et c’est super réussi !!! (j’en reviens pas moi même)

fondants chocolat courgette

  • 2 oeufs
  • 75 g de sucre brut rapadura
  • 30 g de poudre de pistache
  • 2 courgettes
  • 100 g de chocolat
  • 30 g de beurre
  • Une poignée d’oranges confites en petits dés (facultatif)
  • Pépites de chocolat (facultatif)

Préchauffer le four a 180 °C

Laver, éplucher et raper les courgettes.
Les essorer dans un linge propre pour bien leur enlever l’eau.

Séparer les jaunes des blancs d’oeufs
Battre les jaunes avec le sucre. Ajouter la poudre de pistache et les courgettes râpées.
Sur bain marie faire fondre le beurre avec le chocolat.
Ajouter au mélange beurre/sucre/pistache.
Incorporer les oranges confites.

Monter les blancs en neige et ajouter à la préparation.

Verser dans des caissettes dans une plaque a muffins, saupoudrer de pépites de chocolat et enfourner 10/12 minutes.

pourquoi des petits mousseux? à l’arrivée ces « fondants » ont la texture aérienne d’une mousse.
Si vous souhaitez une texture plus gâteau vous pouvez ajouter 50 g de farine à cette recette !
Une autre idée avec de la courgette ? cake au glaçage petit suisse, léger léger…

Clafoutis abricot sésame noir

clafoutis abricot sesame noirLa crème de sésame noir qu’est ce que c’est ? j’ai découvert ça par hasard après avoir fait mon apprentissage au supermarché bio, d’abord les graines de lin doré, riches en omega 3 que je fais toaster dans un granola, puis les noires plus riches  en calcium, fer, etc

Comme c’est nouveau (pour nous, pas pour les japonais qui en mangent des tonnes) j’ai pas pris de risque, sur un clafoutis aux abricots pour lequel traditionnellement je remplace le beurre par de la purée d’amandes complètes, je l’ai cette fois substitué à de la crème de sésame noire.

Le changement est validé et donne à ce dessert une couleur noire inattendue et surprenante !

  • 2 oeufs
  • 1 jaune d’oeuf
  • 50g de sucre complet rapadura
  • 50 g de farine
  • 2 cuillères à soupe de crème de sésame noire (Jean Hervé en magasin bio)
  • 45 cl de lait demi écrémé
  • 5 cl de crème fleurette 20%
  • 8 abricots
  • Graines de sésame noir

Préchauffer le four à 200°C

Mélanger les oeufs avec le sucre.
Ajouter la crème de sésame noire puis la farine.
Diluer en fouettant bien avec le mélange lait et crème

Dans un plat à gratin ou dans des ramequins individuels beurrés et sucrés, placer les abricots coupés en deux préalablement lavés et denoyautés  dans le fond.

Recouvrir du mélange à clafoutis.

Enfourner pour 40 minutes à four chaud pour le grand plat a gratin et 25/30 minutes pour les ramequins.

Laisser refroidir et servir froid saupoudrer de graines de sésame noires.
Pour tout savoir sur la crème de sésame noir je vous renvoie au site de satoriz !