Archive | juin 2013

Aubergines à la malaisienne

Cette recette  se mange avec les doigts pleins de sauce en se pourléchant les babines de ces saveurs venue de toute l’Asie. Ok c’est pas pratique, ok c’est pas photogénique mais c’est carrément à se damner.

aubergines de malaca

Faut dire que j’ai un faible pour les marinades soja miel et les sauces coco-cahuettes !

Tirée de mon livre de chevet, Julie cuisine le monde et ses fameuses aubergines grillées de Malaca !

  • 2 aubergines
  • sésame

Sauce 1

  • 3 CS d’huile de sésame (ou d’huile de noisette)
  • 3 CS de sauce soja
  • 2 CS de vinaigre balsamique
  • 1 CS de gingembre haché
  • 1 CS de miel

Sauce 2

  • 35 g de beurre de cacahuète
  • 50 g de lait de coco
  • 1 CS de nuoc man
  • 1 CS de jus de citron vert
  • 1 cc de sucre roux
  • 1 pointe de piment

Préchauffer le four a 190°c
Laver et couper les aubergines en rondelles de 0,5 cm d’épaisseur. Les poser sur une feuille de papier cuisson et les badigeonner au pinceau de la sauce 1
Saupoudrer de graines de sésame. Mettre cuire 30 minutes (15 a 20 selon Julie mais pas assez selon moi)
Mixer les ingrédients de la sauce , déposer quelques gouttes sur chaque rondelle.

Arroser de quelques gouttes d’huile de sésame et de sauce soja. Introduire une pique en bois de part et d’autres et servir en entrée ou à l’apéritif.

Perles aux oeufs de poisson et algues

Les algues c’est encore un peu l’aliment des gens bizzares qui se nourrissent aussi aux orties… quoique… plus besoin d’acheter des nori ou des dulse comme si on allait repeupler son aquarium, ça existe sous une forme absolument divine en magasin bio: le tartare d’algues.

J’en raffole, artique, pacifique, ou antartique (oui, oui il y a des variantes sous la marque marinoë), ça se tartine sur une petite brushetta et hop de l’iode à gogo.
Le mélange arctic est composé de laitue de mer, dulse et haricots de mer, le tout assaisonné avec de l’huile d’olive, cornichons, câpres, oignons, échalotes, ail et huile de noisette.

Bref, c’est chez un traiteur parisien qu’un jour j’ai goûté une curieuse salade qui roule sur la langue, composée uniquement de petites perles, et que j’ai reproduit au nez aujourd’hui

perles saumon oeufs de poisson

  • 150g de pates en perles
  • 2 cuillères à soupe d’oeufs de lumpe
  • 1 cuillère à soupe d’oeufs de saumon
  • 50 g de saumon cru
  • 1 cuillère à café de tartare d’algues
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 citron vert
  • sel, poivre

Faire cuire les pates. Rincer à l’eau froide et égoutter.
Mettre dans un saladier et arroser du jus d’un citron vert.
Emincer finement le saumon cru et ajouter aux pates.

Ajouter tous les autres ingrédients.
Laisser reposer 30 minutes au frigo le temps que le saumon « cuise » avec le citron.

Consommer dans les 48h

Clafoutis aux cerises et pistaches

C’est le mariage du vert et du rouge qui m’a fait de l’effet dans un Elle a table présentant les recettes  » à partager » d’Eric Frechon et Clarisse Ferreres. Sur une table ça envoie, c’est visuel et goûteux. Quand on commence à cuisiner des clafoutis, c’est officiellement l’été; et en plus la saison des cerises va être de très très courte durée.

clafoutis cerises pistache

Et puis anecdote bizzaroïde, je ne supporte les cerises que cuites. La faute au pollen de bouleau (et c’est la même chose avec les pommes ,les poires, les abricots et les pêches, la noisette : c’est ce qu’on appelle une allergie croisée.)
Donc, si vous aussi, après avoir mangé un de ses fruits, vous vous grattez la gorge pendant 30 minutes, remerciez le pollen !

Cerises cuites et pistaches, l’alliance idéale pour une allergique au boulot, heu au bouleau. Les cerises cuites perdent leurs allergènes et la pistache, et bien à moins d’avoir une allergie généralisée pour les fruits à coque (ce qu’on a suspecté pour ma part cet hiver), vous pourrez vous régaler sans risquer l’oedème de quincke (un gonflement des muqueuses qui empêche de respirer).

  • 4 oeufs
  • 125 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de farine
  • 20 cl de lait
  • 60g de beurre
  • 1 trait de vanille liquide
  • 200 g de crème fraiche épaisse
  • 500 g de cerises noires
  • 120 de pistaches non salées décortiquées

Préchauffer le four a 200°c
Beurrer et fariner le plat de cuisson
Laver les cerises (elles ne se dénoyautent pas et se mettent entière dans la plupart des recettes de clafoutis mais pour ma part je déteste manger et cracher…)

clafoutis pistache cerises

Dans un saladier mélanger les oeufs et le sucre, le sel et la farine. Incorporer 100g de pistaches concassées finement, le beurre fondu, la vanille, le lait et la crème.
Verser les cerises dans le plat beurré.
Verser la préparation à hauteur des cerises, saupoudrer des 20 g de pistaches concassées restantes.
Enfourner pendant 40 minutes environ.
Servir tiède ou froid.

IMG_2783

Gateau de l’écolier

En juin, ce mois musical où les journées sont merveilleusement longues et pluvieuses, il y a un incontournable pour toutes les mamans : la fête de l’école. Ce moment inoubliable pour les enfants mais qui ressemble un peu à une corvée pour les parents (enfin pour moi) où il va falloir supporter dans un même endroit plus de 200 enfants braillards, à savoir tous les scolarisés, et (comme si ça suffisait pas) tous leurs petits ou grands frères et soeurs, tout cela, le temps que notre enfant chéri monte sur scène faire 3 pas de danse .

gateau ecole chocolat smarties

Puis, l’on pourra se ruer sur les gâteaux fais par les mamans qui se sont rendues compte à 23h la veille que la fête de l’école c’était le lendemain, et qu’il va falloir se mettre aux fourneaux, pour ne pas faire honte ,une fois de plus, à son enfant en étant la seule maman de la classe qui ne lis pas les consignes du carnet de correspondances (oui ce truc qui reste en permanence dans le cartable jusqu’à ce que la maîtresse arrive à vous mettre la main dessus le matin, alors que vous êtes en plein marathon, pour vous demander si vous avez lu le mot qu’elle a marqué 3 semaines auparavant…. ça rappelle du vécu à quelqu’un ??)
Bref oui ce gâteau que vous allez cuisiner avec amour la veille et que vous serez obligé d’acheter 50 centimes la part le lendemain pour pouvoir y goûter.

`La fête de l’école , ce grand moment où mon mari m’explique que je suis une associable de vouloir me tirer dès la prestation de ma fille et qui m’incite à faire un trou sous le gâteau pour pouvoir le goûter ni vu ni connu …. et qui me rajoute sournoisement que dans 2 ans nous vivrons 2 fêtes de l’école…

Bref, tout ça pour dire que j’ai du mettre le paquet pour épater ma fille et tous les copains de sa classe avec un gâteau pour enfants, avec une présentation attirante, et surveiller ensuite que, oui, c’est bien mon gâteau dont les parts ont été achetées en premier (et non, pas par moi, mauvaises langues !)

Base du gâteau au chocolat ( recette du gâteau très léger au chocolat de Trish Deseine):

  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 75 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 25 g de cacao en poudre

Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
Incorporer ensuite la farine, levure et cacao tamisés, en soulevant la patte.

Verser dans un petit moule rond et mettre au four 30 minutes a 180 °c
Piquer avec une pointe de couteau au centre pour vérifier que le gâteau est cuit, il doit ressortir sec.

Ganache au chocolat (crème au beurre pas légère, elle !)

  • 150 g de beurre
  • 200 g de chocolat patissier noir
  • 2 CS de crème fleurette
  • 150 g de sucre glace
  • smarties

Faire fondre le chocolat au bain marie.
Ajouter la crème fleurette et laisser tiédir.

Dans un saladier fouetter le sucre avec le beurre.
Incorporé le chocolat fondu.

Mélanger pour avoir une texture homogène. Recouvrir le gâteau de la crème au beurre.

Placer les smarties selon vos motifs.
Mettre au frais pour que la crème au beurre durcisse.

Apporter à la fête de l’école et rendre fier son enfant.

« Bin ma maman a moi elle a fait un gâteau au chocolat avec des smarties en plus dessus »

gateau chocolat smarties

Financier comme une tarte à la mangue

Le financier pourrait se faire dans des moules individuels, mais comme j’ai jeté toutes mes empreintes en silicone, obligé de ruser.  Un financier géant qui servira de base comme une tarte, voilà l’idée.
financier tarte mangue
Financier

  • 6 blanc d’oeufs
  • 300 g de sucre glace
  • 100 g de farine
  • 150 g de poudre d’amande
  • 200 g de beurre
  • 3 gouttes d’arôme d’amande amère

Mélanger le sucre avec la farine et la poudre d’amande.
Ajouter les blancs d’oeufs.
Ajouter le beurre fondu tiédi.

Faire cuire 20 minutes à 200°C

Montage

  • Crème fleurette
  • Sucre en poudre vanillé
  • Pralins concassés

Laisser complètement refroidir, puis découper à l’emporte pièce des formes (ronds ou coeurs). Recouper en deux à l’horizontal.

Eplucher et couper en tranches une mangue bien mûre. La disposer sur le financier.
Monter la crème fleurette en chantilly et la dresser sur la mangue avec une poche à douille. Saupoudrer de pralins.

Et ça marche aussi avec des framboises…

financier aux framboises

Steam cake au thé earl grey (sans beurre ni sucre)

Comme Gad Elmaleh qui twitte qu’il adore les carnets de julie sur France 3, je confesse aussi, j’adore Julie Andrieu. J’adore le fait de pouvoir voyager autour du monde ou dans les régions de France pour partager une table et découvrir la gastronomie locale. C’est ça que je voulais faire dans la vie: Globe trotteuse cuisinière. Le rêve !

IMG_2735

J’avoue que côté voyages je suis assez comblée, alors le bouquin de Julie cuisine le monde, ça me parle vraiment, car partout où je me suis attablée, des scones à Londres, au cheesecake et blueberry pancakes de New York, à la sauce aux cacahuetes de Malaisie, le pad thai de Thaïlande, le nasi goreng de Jakarta, toutes ces saveurs qui marquent comme la madeleine de Proust  et que l’on ne retrouve plus en rentrant. Une bouchée vapeur à Hong-Kong cela n’a rien à voir avec un ravioli vapeur au traiteur chinois du coin. Oui je sais c’est snob, je ne vais pas prendre l’avion dès qu’une envie de rouleau de printemps me prends. Non, je prend mon livre de Julie Andrieu. Et sérieusement, le voyage est à portée de main et sans le plateau repas dégueu de la classe éco…

Voilà une petite recette que je n’ai pas testé à Londres mais qui m’a fais de l’oeil dans son livre: les steam cakes au chocolat, thé et orange confite.
Très moelleux et pas gras, bien parfumés. A rééditer sans complexer !

  • 80 g de chocolat à 55% de cacao
  • 3 oeufs moyens
  • 3 CS de yaourt brassé
  • 100 g de farine
  • 2 CS de lemon curd
  • 5 CS de thé earl grey très infusé
  • Oranges confites (facultatif)

Faire fondre le chocolat au bain marie avec le thé
Dans un saladier fouetter les oeufs avec le yaourt puis la farine. Incorporer le lemon curd puis le chocolat fondu.
Saupoudrer de cubes d’oranges confites.

Verser dans des petits moules individuels , recouverts d’une feuille de papier cuisson à faire tenir avec un élastique. Faire cuire 20 minutes à la vapeur.

IMG_2732

Risotto aux asperges vertes et chorizo

Il y a du chorizo extra fort dans mon placard, extra piquant parce que sinon c’est pas drôle, et puis l’homme est un peu basque. Maintenant qu’il est là et me nargue avec tout son gras et toutes ses épices il lui faut une recette…
Cela fait une semaine que l’homme erre derrière moi dans la cuisine et que derrière chaque recette il me dit « t’as qu’à mettre le chorizo » mais là sur ce risotto aux asperges vertes inspiré par Julie Andrieu, j’ai trouvé la remarque  pertinente.

Et le mariage était divin, merci cheri !

risotto asperges vertes chorizo

  • 350 g de riz pour risotto (carnaroli the best)
  • 2 bottes d’asperges vertes
  • 1 demi chorizo extra piquant
  • 1 gros oignon
  • 60 g de beurre
  • 20 cl de vin blanc
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 70 g de parmesan
  • 1 CS d’huile d’olive

Prélever les pointes d’asperges.
Couper en deux les tiges, ôter le bout le plus dur. Plonger les tiges restantes dans l’eau bouillante avec le cube de bouillon et laisser cuire 15 à 20 minutes.
Peler et hacher l’oignon, le faire revenir dans le beurre, ajouter le riz jusqu’à ce qu’il soit translucide. Arroser de vin blanc et laisser le s’évaporer.

Mixer les asperges dans leur eau de cuisson. Verser cette purée progressivement sur le riz jusqu’à absorption.
Quand le riz est cuit et encore ferme, retirer du feu, ajouter le reste du beurre et le parmesan.
Dans une poêle à part, faire sauter les pointes d’asperges avec les rondelles de chorizo.
Poivrer le chorizo et le servir dans une assiette, saupoudrer du chorizo, des pointes d’asperges vertes et de copeaux de parmesan.

risotto asperges vertes chorizo

Recette inspirée de Julie cuisine le Monde chez vous aux éditions Alain Ducasse.