Femme des années 2010 (et au delà)

fresque maternité CHU nantesQuand il était plus facile de chasser le mammouth car tu savais que tu mangeais du mammouth, tu entretenais ta peau à l’eau fraîche des rivières sans hormones ou perturbateurs endocriniens, et les poissons étaient encore mâles ou femelles quant à la peau de mammouth elle te servait de vêtement et était azo free.

Faire le matin les abattoirs

Avant tu avais confiance, tu regardais la pub à la télé et tu croyais que nutella c’était du bon lait et du chocolat, maintenant tu sais que c’est 90% d’huile de palme, alors tu regarde chaque ferrero rocher en pensant à tes artères condamnées.
Avant tu allais chez dominos pizza en demandant un supplément boulettes de boeuf, maintenant t’es plus trop sûr de ce qu’est un boeuf. C’est comme les poissons qui nagent carrés au fond de l’océan, prêts à panés.

Le boeuf peut faire hi han: moitié os et collagène alors que tu pensais naïvement que le collagène ça s’injectait seulement dans les lèvre d’Emmanuelle Béart. La presse titre sur le scandale Findus, le président Picard t’envoie tous les deux jours une lettre ou une vidéo pour t’expliquer la traçabilité de sa filière ,mais, tu apprend en même temps que l’enseigne préférée des français ,qui sauve ton dîner de Noël depuis des années, à eu l’idée brillante de valoriser le minerai de viande (article fascinant de Rue 89 repris par terra éco), ce magma infame qui pouvait même pas être transformé en patée pour chats.

Rouler des gamelles au plancton

Tu te dirige au rayon poissonnerie, tu différencie déjà pas un merlu d’une morue, mais ça te paraît moins grave que l’affaire du cheval qui se prend pour un boeuf. Depuis que t’as vu un docu sur la perche du Nil (le cauchemard de Darwin) qui finance la vente d’armes, t’as l’impression d’être Nicolas Cage dans Lord of War, tout comme fumer tue, manger du poisson c’est presque décimer un villages de réfugiés à coup de mitraillette.
T’apprend que le poisson est drogué, quand il vit en eau douce il se gave d’hormones féminines (merci la pillule), quand il est dans l’océan il bouffe du plastique et du mercure. Du coup t’es plus choquée quand la commission européenne vote en février 2013 le retour des farines animales, les poissons en aquaculture seront nourris à la farine de poulet, tu penses à ton prochain repas : du surimi goût poulet ça peut se défendre dans « un dîner presque parfait ».
En plus, le poulet sera quant à lui élevé à la farine de porc, heureusement ta religion ne te mets aucune restriction, et, comme Delphine Batho (ministre de l’écologie) bosse sur un l’étiquetage des produits de grande consommation, tu es sereine sur les informations portée à ta connaissance à l’avenir : « nourris sans OGM, garanti sans porc, vegan only, cruelty free »

qu’on voudrait bien appeler papa

Les poissons se feminisent, les hommes aussi. -50% de spermatozoides, c’est pas grave il en reste encore pleins. Tu colles à tes mouflets des couches pampers super maxi absorbantes sur leurs parties génitales (t’as fais une bonne action et offert un vaccin à l’unicef, c’était marqué sur ton paquet), et tu files un biberon au BPA, pendant que tu te fais réchauffer des raviolis au minerai de viande dans ton tuperware au micro ondes. T’apprends que le BPA est un perturbateur endocrinien,alors tu jettes tous les bibs et tous tes tuperwares, ainsi que toute ta batterie de cuisine. Tu fais bouillir l’eau de ton thé à la casserole inox, ça prend un temps fou et tous les matins tu es en retard. Tu rachètes tout en verre. Bien, tu t’es pas trop plantée puisque tu lis que le substitut au bisphenol A, le bisphenol S est pire que le A, et zut !  Pour l’instant pas de panique, pas de scandale sanitaire en vue, et c’est normal, l’amiante ça a mis 40 ans. Tu te fais dégeler une barquette  plastique en veillant à checker le numéro près du P sous l’emballage.

C’est un pad thai au tofu Picard que tu réchauffe au bain marie parce que tu as lu que les ondes c’était nocif. Tu peux te débarasser de ton micro onde parce qu’il est vieux, mais ton piano de cuisson à induction ça fais cher le psychotage sur les ondes, du coup tu éteins ta box wi-fi la nuit pour compenser.

Enceinte jusqu’au fond des yeux

Tu as arrêté de prendre la pillule parce que t’as peur de faire un thrombose, faut être honnête, feméniser les poissons tu y as pensé qu’après. Avec les enfants t’as peur de faire les mauvais choix, tu donne le sein, t’es aux couches lavables, tu cuisines bio, tu fabrique ton liminent oleocalcaire avec de l’huile d’olive bio et tu lave tes enfants avec du savon d’alep. Quand tu as repris le travail tu as lutté pour trouver le lait en poudre sans sels d’aluminium, tu regarde ta bouteille d’évian d’un oeil suspicieux, le contenant est en plastique bien sûr…  d’ailleurs tu ne sais plus s’il vaut mieux boire de l’eau du robinet traitée ou de l’eau en bouteille, pure mais polluée au contact du plastique…Chez le pédiatre tu refuse tous les vaccins, tu sais qu’il y a un lien entre adjuvants et alzeihmer, tu t’es faite avoir pour la H1N1 on t’y reprendra plus.

T’as trouvé une super nounou dispo parfois le soir parfois les nuits. Ce soir, en récupérant tes gosses, ça sentait mauvais. La nounou t’as expliqué qu’elle avait fait de la peinture et mis de l’encens pour chasser l’odeur, tout ça sans aérer. Tu voudrais souffler dans les poumons de ton bébé pour chasser les COV (composés organiques volatils). Tu avais déjà pris sur toi quand elle a déballé son meuble en MDF de chez fly dans la salle de jeux de enfants… Tu voudrais faire un cours sur la qualité de l’air intérieur et tu sens que tu pourrais passer pour une névrosée, peut être que bientôt, tu pourrais aussi lui interdire de nettoyer : trop de polluants dans les produits ménagers….

Il te faut du sucre pour te détendre. Tu prends un petit écolier, c’est bon, c’est gras et Lu a une charte lu harmonie. Tu imagine les agriculteurs se roulant dans leur champs de blé avec les oiseaux qui font cuit cuit, mais, depuis que tu as vu « nos enfants nous accuserons » de JP Jaud tu te demande pourquoi il y a encore une tolérance pour les pesticides dans la charte harmonie et du gras hydrogéné dans ton biscuit.
Tous ces soucis te donnent des rides et ta crème bio des allergies. Quand tu mettais ta crème au quinze variétés de paraben, ta peau était lisse et lumineuse, maintenant elle est terne et grise mais tu sais que c’est pour ton bien et les poissons te disent merci.

A manger et à te tartiner sans BPA et sans paraben, tu pisses aussi bio.

(video extraite du Lorax, fable écologique)

Publicités

Étiquettes : ,

About lacuisinedefab

Gourmande, voyageuse, bout en train, maman de deux enfants

One response to “Femme des années 2010 (et au delà)”

  1. Guillaume Chartier says :

    Juste une petite remarque vis à vis des « 90% d’huile de palme dans le nutella ». En fait c’est moins de 20%. Le problème c’est les 55% de sucre ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Nutella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :