Salade tiède tricolore au haddock

Bachi-bouzouks, mille millions de mille sabords,dirait Capitaine Haddock à la vue de ce poisson étiquetté « pêche responsable ».

salade tiède de pommes de terre au haddock

Les océans qui se vident et les logos autoproclamés « pêche responsable » fleurissent, le dernier en date celui de intermarché, la flotte des mousquetaires pêche au chalut en mer profonde mais se targue via une campagne de pub d’être responsable. On ne le rappelle jamais assez, seule est valable une certification d’une tierce partie. Sur le poisson chez le poissonnier, pas facile ce n’est pas tatoué sur les écailles  » coucou je vivais heureux sous l’océan avec ariel la petite sirène et j’ai croqué un petit hameçon ça m’a même pas fait mal », enfin avec les tests pour imprimer sur de la viande crue, on y arrivera peut être.

Non je n’ai pas fumé le bois de hêtre de mon haddock, pour en savoir plus sur l’impression sur viande c’est ici.

Quand il nous arrive de mettre les pieds dans un supermarché qui n’est pas exclusivement bio (oui ok j’avoue ça arrive !), mon mari achète du saucisson et des chocolats liegois, ma fille de 5 ans fais la même chose que toutes les gamines de son âge : elle se roule par terre pour des biscuits BN Dora, et on passe environ 5heures dans le magasin car je lis toutes les étiquettes et les dates de péremption et croyez moi c’est du boulot. Quand je suis en super forme, ça m’arrive même de faire un gros lot de produits que j’apporte en caisse en disant : c’est périmé, j’ai fais le boulot de votre gestionnaire des stocks, vous serez gentils de me faire une réduction sur mon ticket de caisse.
Au rayon poisson, on regarde la provenance, si c’est décongelé, s’il y a des additifs et des colorants (dans les crevettes) et surtout s’il y a  le logo pêche responsable.
Le logo pêche responsable il y en a qu’un d’officiel c’est le MSC « marine stewardship council »
A
llez voir le logo et visualisez le, car le rayon poissonnerie du supermarché est truffé de leurres.
Dernièrement nous avons donc acheté différents poissons fumés de chez armoric, tous porteurs du logo pêche responsable et renvoyant a un site : meralliance.

Meralliance ça sonne bien, l’alliance de la mer, tout de suite ça fait organisation internationale, on imagine tout de suite le mérou au conseil d’administration et la crevette en dactylo.
Du coup de retour chez moi je vais voir.
Meralliance qui êtes vouset qui est votre mérou (votre boss quoi)

le logo pêche responsable d'armoric

le logo pêche responsable d’armoric

Bon alors meralliance c’est armoric, ce sont les mêmes. Une PME indépendante, bon ok
Engagée dans le développement durable, certifiée ISO : ok ça c’est de la gestion de site

donc concrètement meralliance est ce que vous pêchez au chalut et déplacez des millions d’espèces pour en rejeter 3/4 à la mer pour que je puisse manger mon haddock? Voir à ce sujet la fascinante vidéo pédagogique de Ocean 2012 sur la surpêche

Finalement c’est sur une présentation powerpoint de leur directeur RSE que je trouve mes réponses, le poisson est labélisé MSC et porteur de critères additionnels comme la toxicologie (mercure). Le tout validé par l’expertise de Bureau Veritas.
On peut donc manger notre haddock un peu plus sereinement, même si le risque zéro mercure ou zéro PCB (dioxine) n’existe pas, les océans étant pollués, les poissons le sont, ceux en bout de chaînes l’étant le plus (thon et saumon).

C’est dans ce contexte fort gai et optimiste sur la situation des océans que j’ai voulu de la couleur dans mon entrée tiède au haddock.

Pour une entrée au haddock :

100 gr de haddock pêche responsable
2 pommes de terre de taille moyenne
Une petite poignée de haricots verts
1CS d’huile d’olive
1 verre de lait
Sel , poivre et épices

Détailler le haddock en petits morceaux, le pocher dans du lait jusqu’à ébullition.
Faites cuire les pommes de terre et les haricots a la vapeur. Quant les légumes sont cuits les détailler en dés et les mélanger à l’huile d’olive, assaisonner à votre convenance et ajouter le haddock égoutté.
Presser en terrine.
Déguster tiède.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

About lacuisinedefab

Gourmande, voyageuse, bout en train, maman de deux enfants

One response to “Salade tiède tricolore au haddock”

  1. Roussard says :

    super intéressant! Merci pour cet article!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :